Loading...
Accueil2020-09-10T02:02:21+02:00

Après avoir traversé les 15 km du détroit de Gibraltar à la nage avec à la clé un record canadien et français (3 h 17 m 19 s) et être devenu le premier nageur du Québec à accomplir cet exploit, le « marathonien des eaux » part conquérir, sans combinaison,  L’Isle-aux-Coudres, en partant de Saint-Joseph-de-la-Rive. Un projet historique que personne n’a réalisé auparavant, même le légendaire Jacques Amyot.

Pour réaliser cet exploit humain que nul autre n’a encore réussi, de mémoire d’homme, Nicolas Knap a fait appel aux connaissances de l’équipe de La Grande Traversée, la compétition de canots à glace entre L’Isle-aux-Coudres et Saint-Joseph-de-la-Rive depuis 30 ans, pour l’accompagner.

(*) reporté au 16 août 2020 en cas de mauvaises conditions météorologiques.

Mes récents défis!

Après une retraite de 14 ans du sport de haut-niveau j’ai remis le maillot pour réaliser quelques défis de nage en eau-libre, mon sport et ma passion favorite. Dès 2016, je me suis lancé dans cette aventure humaine et sportive en reconstruisant pas à pas ma natation en participant à divers événements.

  • 2019 : le 15 juin, je traverse le détroit de Gibraltar à la nage dans un temps de 3 h 17 m 19 s et avec à la clé un record canadien et français (sans combinaison). Du 22 au 24 février 2019, je participe pour la première fois au Memphremagog Winter Swimming Festival, une compétition de Ice Swimming, sans combinaison. L’eau était à -1°C.
  • 2018 : le 04 août, je traverse le lac Tremblant, un parcours de 12 kilomètres en 2 h 36 m 19 s et je suis le premier nageur sans combinaison à toucher la plaque d’arrivée.
  • 2017 : le 04 juin, je m’évade à la nage de la fameuse île prison d’Alcatraz (2,5 kilomètres environ).  J’atteins la côte de San Francisco en 31 m 17 s et me classe premier nageur sans combinaison sur environ 800 participants.
  • 2016 : le 03 décembre, je termine 3ème d’une course à étape de 30 kilomètres dans la baie de Dakhla, au Maroc en 7 h 11 m 12 s sans combinaison.

Pour en savoir plus sur mes précédentes traversées restez en contact. Mon site web est en construction.

Un peu d’histoire !

Dans les années 1960 – 1961, le grand nageur Jacques Amyot, « en plus de traverser le lac Saint-Jean et la Manche (1956 et 1975) à réalisé plusieurs défis qui ont fait beaucoup parler. Il a fait le tour de l’île d’Orléans, il a traversé à l’île-aux-Lièvres à Rivière-du-Loup, il a aussi nagé de Baie Saint-Paul aux Éboulements, puis après avoir dîné avec le maire, il a traversé à L’Isle-aux-Coudres et il a tenté de revenir à Baie-Saint-Paul. C’est le courant qui a mis fin à ses ambitions. » (Le Soleil, 9 mai 2016)
L’histoire ne dit pas s’il a posé les pieds ou touché la terre ferme de l’île. Les spécialistes et les insulaires disent qu’il n’a pas touché et que le courant la déporté. Selon le récent témoignage d’un insulaire (Antoine T.) alors âgé de 12-13 ans à l’époque, et accompagné de son grand père (Alexis T.), ils sont montés dans les tours du débarcadères pour voir Jacques Amyot. Il était à 300… 400 pieds au large du quai et n’a pas touché à l’isle. Il a continué à nager jusqu’au phare (La block) et le courant l’aurait empêché de rejoindre Baie-Saint-Paul.
Je vais donc faire revivre l’aventure de Jacques Amyot à la différence que mon parcours s’arrêtera une fois que j’aurais touché la terre ferme de l’île.  Ce sera une première dans l’histoire de l’eau libre.

Vous désirez m’encourager comme bénévole

ou commanditaire, c’est par ici:

Pour me contacter

LE PARCOURS

Le départ de la Grande Traversée… à la nage ! se fera de la plage de Saint-Joseph-de-la-Rive pour se terminer au quai du traversier de Isle-aux-Coudres. La plus courte distance entre Saint-Joseph-de-la-Rive et L’Isle-aux-Coudres est d’environ 2,5 km. Le parcours du traversier est d’environ 3,5 km et je devrais avoir une trajectoire similaire à celle du traversier pour exploiter au mieux les courants puissants entre les deux rives.

Les difficultés du parcours

  • 10-12°C : la température estivale moyenne de l’eau
  • 10 km/h : la vitesse des plus forts courants dans cette région du fleuve
  • marées : partir à la bonne marée et à la bonne vitesse
  • navigation fluviale : les traversiers et autres bateaux de croisière,  de plaisance ou de transport de marchandise

L’HORAIRE

11 h : Arrivée de toute l’équipe et préparatifs finaux (équipe des canots de La Grande Traversée, capitaine du Marsouin, coéquipiers du nageur). Lieu : Marina de l’Isle-aux-Coudres.

11 h 30 : Embarquement des équipes dans les UMA17 (guidage et sécurité). Lieu : Marina de l’Isle-aux-Coudres, rampe de mise à l’eau de la marina.

12 h : Arrivée des équipes au bord de la plage de Saint-Joseph-de-la-Rive. Lieu : Saint-Joseph-de-la-Rive.

12 h 15 : Mise à l’eau du nageur. Lieu : Saint-Joseph-de-la-Rive.

12 h 20 : Départ du nageur pour La Grande Traversée… à la nage ! Lieu : Saint-Joseph-de-la-Rive.

+/- 13 h 00 : Arrivée du nageur au quai / à la marina du traversier. Lieu : Marina de l’Isle-aux-Coudres.

[13 h et 13 h 30] : Retour au calme, récupération. Lieu : Marina de l’Isle-aux-Coudres.

45 à 60 minutes plus tard : Célébration, remerciement, conférence média, photos, repas. Tout le monde est le bienvenue. Lieu : Les Traverseux – Espace Patrimoine Canot à Glace / Musée Les Voitures D’eau

Dernière mise à jour : Mercredi 12 Août 2020 

L’ÉQUIPE

« J’ai fait appel à l’équipe de La Grande Traversée, car ses membres œuvrent au milieu du fleuve depuis plus de 30 ans, et l’équipe de sécurité est remplie de personnes clés. »

Anie Harvey, la directrice générale de La Grande Traversée et des Traverseux – Espace Patrimoine Canot à Glace, invite les gens à se déplacer pour assister à l’arrivée de Nicolas sur le quai de L’Isle-aux-Coudres. Elle s’occupe de coordonner différentes actions entre le nageur, son équipe et les partenaires.

Bateau de tête : « Le Marsouin » avec capitaine Marc Harvey.  Il sera en charge de tracer la route du nageur, de vérifier la vitesse du courant, de signaler sa présence.

Bateau escorte : UMA17 -1 avec à son bord capitaine Daniel Tremblay. Il escortera le nageur en suivant la ligne du bateau de tête. Il se placera à environ 3 mètres du nageur et sera ses yeux et ses oreilles. Dans cette embarcation 3 autres personnes seront là pour respecter le plan du nageur.

Bateau de sécurité : UMA17-2 avec à son bord capitaine Guy Lapointe.  Sa mission est de parer à toute situation et éloigner les autres bateaux qui seront trop proches du nageur. Il sera accompagné d’un autre assistant à la sécurité.